Le numérique au service de la consommation, Tri & Recyclage. Par Thierry

Fan du numérique et sensible à l’écologie responsable pour une bonne hygiène de vie tout en préservant notre planète, je vous donne quelques conseils et informations bien utiles.

La consommation

Avant de penser au Tri et donner des conseils, nous devons penser à changer notre façon de consommer par des achats responsables comme, par exemple en vrac (sucre, farine, fruits secs, etc.), à la ferme (poulet, œufs) ou dans le Discount du coin qui lui, depuis des années, vous vend des produits sans suremballage, comme pour les yaourts.

Moins vous achèterez avec des suremballages inutiles, moins vous aurez à trier et, je l’espère, moins la note du traitement des déchets coûtera au contribuable.

Lorsque vous réalisez des achats dans un commerce, il est intéressant de connaître la composition des produits tant pour votre santé que pour le compost dont l’intérêt est évident pour ceux qui possèdent un jardin : payer moins cher la note de la levée au poids des déchets ménagers très prisé par les communes.

Pour connaître la composition du produit acheté après un scan du code barre avec l’application YUKA : Yuka – Scan de produits – Applications sur Google Play

Tri et Méthode de la collecte des déchets ménagers

Ici, nous allons parler du Tri Sélectif et de sa récupération. Il va falloir (encore) attendre environ 2 ans pour que la sélection des déchets ménagers soit standardisée au niveau national.

Aujourd’hui d’un département (ou d’une commune) à l’autre la méthode peut changer surtout en ce qui concerne le plastique. De façon basique certaines communes n’accepteront que les bouteilles plastiques et d’autres en extension les suremballages plastiques, sachets, pots de yaourt et de crème viendront s’ajouter.

Comme de nombreuses personnes, votre réflexe sera de regarder le logo sur l’emballage, mais si votre tri n’est pas en adéquation avec la réglementation appliquée par votre commune, cela peut amener un surcoût de la collecte de vos déchets, et à fortiori si celle-ci se fait à la pesée. Renseignez-vous auprès du service des déchets ménagers de votre commune.

Comment bien Trier avec l’application CITEO (Google Play Store) ?

L’application demande la localisation et le nom de votre ville : Guide du tri – Applications sur Google Play

Quelques moyens que votre Mairie pourrait mettre à votre disposition

Un bac jaune pour le tri sélectif, brun ou gris pour les ordures ménagères.

Des Conteneurs à verre aériens ou enterrés.

En règle générale, nous vous parlerons plus des conteneurs jaunes puisque cela concerne tous les objets recyclables.

  • 1er Cas : Basic

  • 2ème Cas : En extension

Attention : concernant les papiers confidentiels, ne pas les mettre dans le bac recyclable. Des organismes se spécialisent dans ce type de traitement, informez-vous auprès du service compétent de votre Mairie. Sinon en sac dans le bac brun d’ordures ménagères pour être incinéré.

Que devient le recyclable ?

Pour cela il existe plusieurs sociétés plus ou moins importantes qui récupèrent vos déchets pour leur donner une autre vie. Mais attention bien souvent aux publicités mensongères comme par exemple : la canette aluminium recyclable à vie (faux!=) ; par contre le verre oui.

Cependant ce qui est vrai c’est que nous pouvons diversifier le recyclage en fonction de la matière récupérée lors de la collecte par les services de déchets ménagers par les ripeurs appelés plus communément éboueur.

  • Ici des bouteilles en plastique triées par couleurs.

  • Chaîne de Tri manuelle.

  • Compactage des bouteilles en plastique et du papier.

  • Compactages des canettes en aluminium.

Donc non tout ne finit pas à l’incinération, mais par expérience je peux dire que l’aspect financier prend le dessus et les rebus facturés sont surévalués.

  • En France nous parlons seulement de 20% de déchets recyclés.

Le plus horrible dans l’histoire, c’est que nous payons pour faciliter le transport des produits consommables et nous payons une seconde fois pour assurer ”leur fin de vie”. Ce qui implique que réaliser le tri ne va pas vous exonérer de la taxe d’enlèvement d’ordures ménagères, mais reste important dans l’éveil de notre conscience au bien-être et à l’environnement.

Vous pourrez le constater dans certaines banlieues où les locataires jettent leurs déchets par les fenêtres et obligent le syndic ou les offices HLM à bétonner le bas de l’immeuble pour éviter les rats et faciliter le nettoyage.

Il est important de savoir que le tri est obligatoire et devient un devoir permanent. Si le meilleur déchet reste celui que nous ne produisons pas, acheter un produit avec un strict minimum d’emballage diminuera son coût, facilitera le tri, réduira la quantité à recycler et, je l’espère, permettra de consommer moins cher.

***

Les Logos

 

***

Les Déchetteries

 

Avant de parler d’un futur proche, le Biodéchet, nous ne devons pas ignorer les déchets importants : ceux que nous devons amener en déchetterie pour ne pas finir en dépôts sauvages très fleurissants actuellement.

Exemple de déchets à apporter en déchetterie, bien vous renseigner sur l’acceptation des déchets que vous y apporterez.

Une indication cependant, une bouteille de gaz qui n’est pas acceptée en déchetterie doit être rapportée sur un point de vente de bouteilles de gaz. Le revendeur, que cela l’enchante ou pas, est dans l’obligation de vous la reprendre, tout comme le sont les DASRI (Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux) : médicaments, seringues, pansements, etc.

***

Les DASRI

 

La pharmacie doit vous les reprendre puisqu’une filière spéciale pour les médicaments est nécessaire de par leur nocivité.

Leur incinération spécifique à très haute température et divers filtres spéciaux sont de mise.

Les infirmiers, infirmières et les médecins doivent, lors des visites à domicile, reprendre les déchets qu’ils produisent et NON vous en confier l’évacuation ou le recyclage.

 

***

Les Biodéchets

Les biodéchets correspondent aux déchets organiques issus de ressources naturelles végétales ou animales.

Ils sont constitués principalement des déchets de cuisine (épluchures de légumes et autres restes alimentaires) et des déchets verts du jardin (tailles de haie, tonte de gazon, feuilles mortes…).

Les biodéchets ont la capacité de ”pourrir”, c’est pourquoi on les appelle également putrescibles ou fermentescibles.

Exemples de propriétés :

• Les déchets riches en azote : restes de repas, épluchures de légumes, gazon ou marc de café.
• Les déchets riches en carbone : papiers, cartons, pailles ou branches.

***

Le COMPOSTAGE

 

Un compost possède diverses contraintes : Sec et Humide / Vert et Brun / Azote et Carbone / Fin et Grossier.

Matières brunes

• Feuilles
• Tailles de haies réduites en morceaux
• Fanes de pommes de terre et de tomates
• Papier journal, essuie tout
• Sciure de bois non traité
• Coquilles d’œuf

Matières vertes

• Tonte de gazon
• Fruits et Légumes crus ou cuits
• Mauvaises herbes non montées en graine
• Restes de repas d’origine végétale, riz, pâtes…
• Marc de café
• Sachets de Thé, tisane

En général, les matières vertes, molles et mouillées sont riches en azote alors que les matières brunes dures et sèches sont riches en carbone.

Un bon compost est transformé par les micro-organismes en humus et produisent de la chaleur pour oxygéner le compost.

Vous devez le remuer souvent, il ne doit pas être sec au toucher (donc humidifiez) ou trop humide et tassé (remuez) pour éviter les mauvaises odeurs, si le compost est entretenu, mettre du carton au-dessus.

Évitez les agrumes, ou tous déchets contaminés comme les mouchoirs, compresses, médicaments etc…

Le premier conseil serait de le commencer au printemps ou en été dans un composteur aéré pour une bonne circulation d’air en plaçant au fond des brindilles, feuilles mortes sur 5 à 10 cm d’épaisseur. S’il est possible d’équilibrer les matières brunes (sèches) et vertes (humides) c’est le top.

Pour éviter les mouches souvent attirées par les restes de fruits en surface, couvrez le compost de feuilles mortes ou de broyat parfois donné par la Mairie.

ENGRAIS NATUREL

 

L’engrais le plus facile et très efficace sera de mettre une peau de banane dans un litre d’eau. Laisser mariner 2 jours et c’est prêt à être utilisé. Les plantes adorent.

Pour vos tomates, réalisez un purin d’orties ; le plus dur sera de porter des gants.

Les engrais naturels à base de corne, de consoude ou de cendre de bois sont particulièrement riches en potassium.

Un autre engrais naturel que vous piétinez souvent, votre gazon, oui je dis bien votre gazon. Dans un grand seau mettre du gazon et le recouvrir d’eau que vous laisserez infuser une semaine. Et c’est parti… Prendre 2,5 litres de gazon pour 10 litres d’eau. Vous pouvez faire la même chose avec votre compost macéré seulement 2 jours.

Conclusion

 

Vous allez trouver d’autres applications sur le Store, mais après plusieurs recherches beaucoup d’entre elles n’apportent pas grand-chose.

Cet article explique dans ses grandes lignes pourquoi le Tri, et ce que peut nous amener quotidiennement une réflexion basée sur une écologie pouvant nous apporter tant en savoir qu’en bénéfice comme moins de dépenses.

Donc acheter mieux pour moins trier en espérant payer moins de charges de collecte tout en bénéficiant de vos propres produits naturels comme les engrais.

Thierry

Thierry Contributeur SOSPC.name

Les autres articles de Thierry sur Sospc.name

image_pdfTélécharger le PDFimage_printImprimer cet article
S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
MiaContribution

Merci pour ce complément d’informations Vulcain   :wpds_smile: 
J’esayerai le purin de bananes, j’ai déjà mis 2 peaux de bananes de côté   :wpds_wink: 

Hugues

Excellent article, très instructif !
Merci Thierry pour toutes ces précisions.

MiaContribution

Hello Thierry,

Déjà je vais installer l’application Yuka que je ne connaissais pas sur mon smartphone, merci pour l’info ;-)

Ma commune propose des containers pour trier le papier, le verre et le textile, à 500 mètres de chez moi.
Il en existe aussi sur le parking de l’hypermarché où je fais mes courses.

Le problème c’est que durant des mois personne ne passait les vider, on ne pouvait plus rien y mettre. C’est enfin rentré dans l’ordre il y a quelque temps.

Quant aux déchets organiques, je les mets bien dans le bac à compost du jardin.

Je suis déçue d’apprendre que seulement 20 % des déchets sont recyclés contre 36 % qui sont enfouis !
Mais fabriquer 2 couettes avec 36 bouteilles plastique, c’est pas mal tout de même :-)

Pour ceux qui se poseraient la question, j’ai cherché la définition, les DASRI sont les Déchets d’Activités de Soins à risques Infectieux et assimilés.

Je me demande bien pourquoi les trognons de choux ne doivent pas être mis dans le composteur…
Si c’est pour une raison de décomposition difficile, il y a pire, par exemple la peau des avocats et les coquilles d’œufs.

Quand à faire le tri des boutons d’or lorsque tu tonds l’herbe, c’est tout bonnement impossible, pareil pour les mauvaises herbes montées en graine !
Mais j’ai appris quelque chose, je ne mettrai plus les feuilles de rhubarbe.

Je me suis adonnée au purin d’ortie à une époque, mais j’ai vite abandonné :D

Merci pour cet article que j’ai trouvé très intéressant.

@Christophe, je ne vois plus les émoticônes, j’ai tapé à la main ceux que j’ai mis, ça vient de moi ou c’est normal ?

Last edited 7 mois il y a by MiaContribution
Charly

Bravo Thierry !
Je partage à 1000%. Mon petit comment viendra, j’espère, compléter. J’ai ouvert il y a 2 ans environ une petite recyclerie et un atelier de réparation dans une asso en Aquitaine, je récupère les vieux PC dont les gens ne veulent plus et qui risque de trainer sur le trottoir + ceux des entreprises également. Je nettoie, je teste et installe une distrib Linux (Manjaro/Mint/Lubuntu/Lite ou Debian) Les PC vraiment trop vétustes sont entièrement démontés et recyclés. Nous réservons ce matériel (don) exclusivement aux plus démunis de la commune et nous prêtons aussi aux associations (1 an renouvelable) J’ai beaucoup de boulot car je ne fais pas que ça, heureusement j’ai des stagiaires (école/entreprise) de temps en temps et qui me donne un coup de main, sauf quand ils font des conneries… lol 

D’ailleurs si des lecteurs de la région de Castillon/Bergerac/Monbazillac ne savent pas quoi faire de matériels (Pc/Mémoire/CG etc.) je suis preneur, contactez Chris il vous donnera mon Email. Merci pour eux…La mairie me fait entièrement confiance et j’ai de très bonnes relations avec Mme la maire aujourd’hui, j’incite les lecteurs qui veulent se lancer dans ce genre de chose de se rapprocher de leur commune en expliquant bien pourquoi il est important de recycler et par la même occasion d’en faire profiter les plus démunis, les écoles etc. Je garantie que vous serez écouté…

Mon “e-Recycle” s’inscrit donc principalement sur 3 axes :
Social, environnemental et économique. Dans une société largement dominée par le profit, l’e-Recycle démontre qu’un modèle d’économie solidaire est possible !
Belle journée,
Charly

Joseph

Un très bel article bien détaillé et complet !

Merci Thierry !

Fernand

Instructif, merci :-)

7
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x