Antivirus gratuit ou payant ? That is the question…

C’est une question qui revient souvent : est-ce utile d’installer un Antivirus payant quand il y en a tant de renommés gratuits ?

Je dois avouer que pour cet arti­cle je ne serai pas objec­tif (per­son­ne n’est parfait…).

Oui, je suis farouche­ment opposé aux pro­grammes de pro­tec­tion gra­tu­its, les habitués de ce Site le savent, je vais donc essay­er de vous démon­tr­er (à nou­veau) pourquoi.

Pour com­mencer, une ques­tion toute sim­ple pour entr­er dans le vif du sujet : pensez-vous vrai­ment que quelque chose que vous ne payez pas puisse être vrai­ment bien conçu et efficace ?

Tout tra­vail mérite un salaire, non ? Alors, dites-moi, tra­vail­leriez-vous gratuitement ?

Non ? Mais alors pourquoi pensez-vous que quelqu’un tra­vaillerait pour vous sans être payé ?

Rien n’est gra­tu­it dans ce bas monde, tout a un coût.

Aucun Édi­teur ne serait assez fou pour laiss­er en accès libre et gra­tu­it un logi­ciel aus­si per­for­mant qu’un payant, ce serait se tir­er une balle dans le pied !

D’ailleurs, en y réfléchissant, si ces Antivirus gra­tu­its sont si effi­caces, pourquoi les Edi­teurs pro­posent-ils une ver­sion payante alors ?!

Il est évi­dent, pas besoin d’avoir fait des études de mar­ket­ing, que les ver­sions gra­tu­ites sont conçues avant tout à l’o­rig­ine pour attir­er votre atten­tion et pour que vous les installiez.

Le but étant de vous ven­dre plus tard une ver­sion plus évoluée avec des car­ac­téris­tiques et des options supplémentaires.

Les sta­tis­tiques sont formelles, les util­isa­teurs changent rarement de sys­tème de pro­tec­tion, le pre­mier instal­lé est le plus sou­vent celui con­servé tout au long de la durée de vie de l’or­di­na­teur (et du rem­plaçant…), d’où l’intérêt stratégique d’être le pre­mier qui sera essayé !

(La seule excep­tion seraient pour de nou­veaux Edi­teurs qui voudraient se faire con­naitre dans un pays où ils ne sont pas ou peu implan­tés. Une ver­sion gra­tu­ite les pre­mières années qui deviendrait payante avec plus de fonc­tion­nal­ités une fois le marché conquis…).

Le prob­lème est que dans des pays comme la France le payant cela ne fonc­tionne pas !

Car les inter­nautes rechig­nent d’au­tant plus à pay­er un logi­ciel de pro­tec­tion qu’ils se sen­tent ras­surés parce qu’:

1) ils n’ont pas de prob­lème, ou plutôt cer­tains ne savent pas qu’ils en ont, sachant que de nos jours les Virus sont conçus pour être le plus dis­cret pos­si­ble, un virus qui est détec­té trop vite n’est pas rentable pour ses créateurs…

2) ils con­sta­tent que la ver­sion gra­tu­ite qu’ils utilisent est pop­u­laire et instal­lée par la grande majorité de leur entourage proche…sauf que si autant de per­son­nes l’ont adop­tée c’est d’abord et avant tout parce qu’elle est juste­ment gra­tu­ite !

3) c’est à la mode main­tenant, ils se dis­ent que s’ils ren­con­trent un souci, ils peu­vent tou­jours installer un deux­ième antivirus gra­tu­it ! Je vous le dis toute de suite, oubliez cette idée con­tre-pro­duc­tive, si vous voulez en savoir plus, c’est par ICI.

  • L’An­tivirus Avast en est une bonne illustration.

Beau­coup d’or­di­na­teurs tour­nent avec cette pro­tec­tion dans l’hexa­gone, je ne veux pas pass­er pour un anti-Avast, il y a plusieurs autres Edi­teurs pour lesquels j’au­rais les mêmes remarques.

Comme vous le con­statez dans l’il­lus­tra­tion ci-après, Avast et Microsoft sont tous les deux en tête et sont des solu­tions gra­tu­ites ( ces chiffres compt­abilisent aus­si les ventes de la ver­sion payante d’Avast mais qui sont négligeables ).

Ils comptent à eux deux 34% du marché ce qui est bien évidem­ment important.

Le prob­lème c’est qu’il est inadap­té, tout comme ses con­frères d’ailleurs gra­tu­its, à l’usage qu’en ont la plu­part des inter­nautes de nos jours.

Les Français sont par­mi les plus mal pro­tégés dans le monde car ils ne s’intéressent à la qual­ité de leur pro­tec­tion que lorsque ils sont con­fron­tés à des infec­tions.

Avast est suff­isant pour un usage basique et sans prise de risque.

Le prob­lème c’est que nos habi­tudes ont énor­mé­ment évoluées ces dernières années.

Eh oui, désor­mais (presque) tout est pos­si­ble sur Inter­net.

De plus en plus de Ser­vices sont pro­posés pour nous faciliter la vie, mais la con­trepar­tie est une dépen­dance gran­dis­sante à nos sys­tèmes infor­ma­tiques, qui, lorsqu’ils devi­en­nent inutil­is­ables nous hand­i­capent et nous paniquent.

On peut, par exem­ple, et la liste s’al­longe tous les jours, con­sul­ter son Compte Ban­caire, déclar­er ses Impôts, con­sul­ter des organ­ismes offi­ciels comme la CAF, la CPAM, pren­dre un ren­dez-vous pour deman­der ou mod­i­fi­er sa Carte Grise, faire ses cours­es ali­men­taires ou non, gér­er ses abon­nements ERDF, GDF, de télé­phonie mobile, inter­net ou ses abon­nements Presse, que sais-je encore ? On peut même acheter et imprimer soi-même des tim­bres !

En fait, si j’avais voulu faire une liste exhaus­tive, il aurait été plus rapi­de de not­er tout ce que l’on ne peut pas (encore) faire…

Toutes ces nou­velles habi­tudes que nous avons pris­es impliquent la trans­mis­sion et la récep­tion de don­nées per­son­nelles et confidentielles.

Sans chercher très loin, on peut par­ler des inter­nautes qui sont très friands de télécharge­ments légaux ou non, de mes­sageries instan­ta­nées, autant de portes d’en­trées poten­tielles pour les infec­tions et les logi­ciels spé­cial­isés dans la col­lecte des don­nées à notre insu.

Les Réseaux Soci­aux ne sont pas en reste, eux aus­si sont prop­ices aux trans­mis­sions de Virus en tout genre, d’ailleurs.

Une bonne pro­tec­tion est un min­i­mum dans cette Jungle.

Pour l’anec­dote, je me sou­viens il y a quelques années d’une amie util­isant Face­book à out­rance (et c’est peu de le dire…) qui s’é­tait plainte à la Hot­line d’un célèbre Antivirus gra­tu­it que son pc était devenu inutilisable.

La réponse a été alors sidérante et édi­fi­ante :  ”C’est nor­mal, vous n’avez pas prix la ver­sion Pro” (…la ver­sion payante quoi…) !!!

Au delà de la réponse mal­adroite et peu pro­fes­sion­nelle, il faut se ren­dre à l’évidence.

En cas de prob­lème, vous ne pour­rez compter que sur Vous et ne pour­rez vous retourn­er con­tre un Édi­teur d’An­tivirus gra­tu­it qui vous ”offre” une protection.

De toute manière il y a rarement d’as­sis­tance prévue pour ces protections…ou alors via un numéro sur­taxé très dissuasif…

Je le répète donc, à moins que vous ayez un usage très basique, seul un Antivirus de qual­ité, et donc payant, sera votre meilleure pro­tec­tion, sachant que même eux ne vous dis­penseront pas d’être vigilants !

Eh oui, il ne faut jamais per­dre de vue que le point faible d’un Antivirus c’est avant tout Vous !

Pour ter­min­er d’en­fon­cer le clou, la plu­part des logi­ciels gra­tu­its com­por­tent des lim­i­ta­tions. La prin­ci­pale étant de ne s’at­ta­quer aux men­aces que lorsque celles-ci se déclar­ent.

Les ver­sions payantes, au con­traire, prévi­en­nent en plus le dan­ger…et cela change tout !

- De nom­breuses tech­nolo­gies sont déployées pour détecter et stop­per en amont les logi­ciels malveil­lants en vous empêchant par exem­ple de vous con­necter sur des Sites réputés héberg­er des appli­ca­tions dou­teuses, depuis peu il y  a même des pro­tec­tions qui blo­quent l’ac­cès à votre Web­cam et votre Micro­phone à votre insu, il vaut mieux prévenir que guérir !

- Dans le cas où un Virus arrive à s’in­tro­duire dans un Sys­tème, il est très rapi­de­ment détec­té et éradiqué (ou mis en quarantaine).

- Ils sont très réac­t­ifs et s’at­taque­nt aux nou­velles men­aces sans prob­lème, un exem­ple, il existe des nou­velles généra­tions de Virus qui pren­nent en otage vos don­nées !

Un beau matin votre ordi­na­teur est inac­ces­si­ble et on vous demande une rançon sans quoi vos don­nées seront défini­tive­ment per­dues ! On les appelle des Ran­somwares.

Il faut aus­si et surtout savoir les éradi­quer en pro­fondeur, car c’est bien de les trou­ver, mais il faut aus­si avoir les moyens de s’en débar­rass­er com­plète­ment et le plus rapi­de­ment pos­si­ble, tout en lim­i­tant les dégâts causés à l’or­di­na­teur infecté.

Oui, le plus com­plexe est de sup­primer un code malveil­lant sans altér­er le Sys­tème d’ex­ploita­tion ou alors en le restau­rant, là encore, les pro­grammes payants, plus poin­tus, sont les plus efficaces.

Pour réus­sir ce tour de force point de secret, cela demande une vig­i­lance 24h/24 et 7 Jours/7 de tout ce qui se passe sur tous les Réseaux dans le Monde et des équipes mobil­isés très réac­tives pour con­cevoir les anti­dotes dans les plus brefs délais.

Et pour cela il faut bien évidem­ment des infra­struc­tures, du per­son­nels, des serveurs etc…et cela a bien sûr un coût.

Enfin, je ne résiste pas à l’en­vie de vous par­ler du dernier ordi­na­teur que j’ai con­trôlé qui affichait fière­ment un ”vous êtes pro­tégé” et qui abri­tait…37 virus ou appli­ca­tions malveillantes !

CQFD.

Christophe

Une vidéo sur le même sujet :

Rejoignez SOSPC, et profitez de contenus et d’avantages exclusifs à partir d’1,70 € / mois avec l’abonnement annuel ! Plus d’infos en cliquant ICI. 😀

Christophe. Admin­is­tra­teur.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x