Test : nouveaux écouteurs sans fil Google Pixel Buds A

Je suis un adepte de la qualité audio sans concessions. Beaucoup (trop) d’utilisateurs se contentent souvent d’écouteurs de mauvaise qualité. Je vous propose aujourd’hui un excellent rapport qualité/prix.

Alors je vous le dis tout de suite : non je ne roule pas pour Google, les écouteurs que j’ai testés ne m’ont pas été offerts, et en plus, une fois n’est pas coutume, le lien d’achat ne sera pas sponsorisé !

Je suis quelqu’un de très exigeant quand il faut choisir des casques ou écouteurs (mon premier métier était vendeur HI-FI…), et ce n’est pas parce que les sources de diffusion se sont appauvries – le MP3 règne en maître de nos jours – qu’il faut acheter n’importe quoi.

Alors oui, un bon casque à la fois de bonne qualité en terme de fabrication et de rendu sonore cela coûte cher, c’est pour cela que depuis des années le produits que j’utilise sont tous AVEC fil.

Mais heureusement la technologie sans fil évolue et les prix commencent à baisser et la qualité à monter grâce à la concurrence féroce.

J’avais il y a un an et demi testé un produit no Name à 99 €, car en dessous on ne trouvait que des écouteurs de qualité plus que discutable.

Ce test s’est révélé épouvantable, le son manquait de basses, l’autonomie n’était pas extraordinaire, et pour couronner le tout, le Bluetooth fonctionnait mal, un écouteur décrochait de temps à autre, plutôt embêtant pour écouter de la stéréophonie… C’est pour cela que je n’ai donc pas publié sur eux.

100 € c’était le budget maximum que je m’étais fixé pour un casque sans fil, partant du principe que des écouteurs avec fil coûtent autour des 30-40 €, comme ce modèle que j’ai eu le plaisir de tester de chez Sony.

Sauf que si l’on regarde le marche de près, si l’on veut un modèle très compact, résistant aux projections d’eau, avec une bonne autonomie, mais surtout avec un bon son, on tourne autour des 150-200 €.

Bref, je m’étais résigné à rester avec mes écouteurs avec le fil qui me gêne et s’emmêle, quand j’entendis parler de la prochaine génération d’écouteurs made by Google !

Si je ne dis pas de bêtises – oui cela m’arrive – j’en ai entendu parler en avril, et j’attendais depuis leur sortie, persuadé que le Géant pourrait relever le pari de l’excellence à un prix serré comme pour son Téléphone Pixel 4a que j’avais testé et adopté l’année dernière.

Le constat est sans appel : de tous les téléphones Android que j’ai eu entre les mains, c’est le meilleur, le seul reproche que j’ai à lui faire est que la batterie n’est pas amovible.

Pour en revenir au test d’aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler des nouveaux Google Pixel Buds ”A” qui sont, extraordinaires !

J’ai aussi décidé de publier un article court pour la bonne et simple raison que quoique je puisse vous dire, si d’ores et déjà vous trouvez que 99 € c’est un prix trop élevé pour des écouteurs sans fil, aucun de mes arguments ne vous touchera.

Quoi qu’il en soit, je vous remercie par avance de me lire que vous soyez audiophile ou non.

***

Découverte

 

  • Le packaging est complet.
  1. Un étui de transport et de recharge type galet, très esthétique
  2. Un câble USB-A-USB-C d’1 mètre (ça change des câbles souvent trop courts…)
  3. Deux écouteurs couleur ”olive” (existe aussi en blanc).
  4. 3 tailles d’embouts différentes : petits, moyens (déjà montés sur les écouteurs), grands
  5. Guide de démarrage rapide en français

  • Tout petits et 5 grammes seulement chacun !

  • L’étui de transport n’est pas seulement joli, il permet de recharger les écouteurs grâce à sa batterie intégrée ; vous les rangez et la charge démarre automatiquement.

  • Lorsque l’étui est ouvert c’est la charge des écouteurs qui est indiquée, lorsque vous le refermez c’est la charge de l’étui qui est indiquée. Blanc : chargé, Orange : faible.

  • Pour ce qui est de la configuration, la première fois, si vous avez un téléphone de chez Google, l’appli est préinstallée et se déclenche automatiquement dès que vous sortez les écouteurs de l’étui. Pour les autres téléphones sous Android il suffira de presser le petit bouton au dos pour lancer l’appairage.

  • En parlant de l’appli, elle est minimaliste, mais il y a tous les réglages les plus importants. Seul regret, pas d’égaliseur pour affiner les réglages audio. Vous avez accès au niveau de charge de chaque écouteur et du boîtier de recharge lui-même. La charge s’effectue en une heure à peine, et si vous êtes pressés, vous pourrez profiter de 3 heures de temps d’écoute après seulement 15 minutes de recharge !

  • Vous pouvez activer ou non les commandes tactiles qui vous permettent de lancer quelques actions en tapotant sur les écouteurs. Je les ai désactivées, trop sensibles, car je touche souvent les écouteurs machinalement (alors qu’ils tiennent parfaitement dans l’oreille… – vieux réflexes). Dommage qu’elles ne puissent agir sur le volume du son.

  • Vous pouvez augmenter le volume des graves (j’en parle plus loin dans une section plus bas).

  • Cette fonctionnalité permet de mettre le son en pause dès que vous retirez au moins un écouteur.

  • Pour info, voici les divers menus proposés.

  • J’ai été intrigué par la fonction Rechercher un appareil. Eh bien, si vos écouteurs sont en service, vous pouvez les faire sonner séparément et ainsi les localiser dans la maison. Si vos écouteurs sont rangés et éteints dans l’étui, vous pouvez, à l’aide d’une appli gratuite supplémentaire, localiser géographiquement la dernière position connue ! En parlant d’appli, si vous utilisez votre casque avec un téléphone sous Android, vous pourrez bien évidemment profiter de Google Assistant.

***

Caractéristiques et Fonctionnalités

 

  • On commence par les dimensions.

Les écouteurs pèsent chacun 5,06 grammes.

L’étui est très compact. Il pèse 42,8 grammes, 52,9 avec les écouteurs.

  • Résistants à la transpiration et à l’eau. S’il pleut ou si vous faites votre jogging, no souci.
  • Technologie Bluetooth 5.0.
  • Réduction passive du bruit.
  • Autonomie : jusqu’à 5 heures de temps d’écoute ou jusqu’à 2,5 heures de communication.
  • Écouteurs avec étui de recharge : jusqu’à 24 heures de temps d’écoute ou jusqu’à 12 heures de communication.
  • Jusqu’à 3 heures de temps d’écoute ou jusqu’à 1,5 heure de communication après 15 minutes dans l’étui de recharge.

Si vous souhaitez connaître toutes les caractéristiques de ces écouteurs, c’est par ICI.

***

Et le maintien ?

 

S’il y a bien une chose que je craignais c’est de perdre facilement les écouteurs, mais à ma grande surprise cela n’a jamais été le cas et Dieu sait que je suis remuant. Plus sérieusement, amis joggeurs vous ne serez pas déçus.

  • Voici quelques photos fournies par Google, on voit bien la grande compacité et la stabilité des écouteurs qui sont bien calés.

***

Et le son dans tout ça ?

 

Oui, parlons de l’essentiel. Eh bien pour tout dire, la première fois que je les ai testés, j’ai trouvé les médiums et les aigus sympas, mais les graves étaient vraiment insuffisants.

  • Puis, heureusement, en farfouillant dans les réglages j’ai trouvé un amplificateur de basses. Et là le son est devenu convaincant. Certes c’est une correction artificielle, mais ce n’est pas la qualité des écouteurs qui est en cause, c’est la faible caisse de résonnance. Bref, je le laisse en permanence, il pourra arriver parfois que l’on ait besoin de le désactiver pour des contenus riches mais ce sera rare.

Je trouve le son excellent, j’ai lu des critiques à ce sujet, la perception reste subjective d’un individu à un autre et en outre il faut d’abord s’interroger sur la qualité de la source avant de porter un jugement négatif.

Après, il est clair qu’il ne pourra jamais égaler les casques haut de gamme, mais à ce niveau de prix, le pari est gagné. Je suis d’autant plus objectif que, je vous le rappelle, je ne suis pas commissionné sur les ventes.

 

***

Conclusion

 

On peut critiquer le produit tant qu’on veut, mais pour 99 € vous avez accès à un concentré de technologie.

Alors oui on peut (toujours) trouver moins cher, mais vous n’aurez pas forcément cette beauté et cette finition, cette extrême compacité, cette autonomie, cette musicalité, cette vraie étanchéité.

Le seul défaut que l’on pourra relever, mais il est valable pour la plupart des écouteurs sans fil intra-auriculaires, on ne peut changer les batteries.

Voilà, je m’arrête là, il y aurait encore beaucoup de choses à dire, mais l’article est déjà trop long, n’hésitez pas à poser vos questions.

Je reviendrai dans quelques semaines affiner mon avis.

Pour vous les procurer c’est par ici : la boutique officielle de Google.

Christophe

image_pdfTélécharger le PDFimage_printImprimer cet article
S’abonner
Notifier de
guest
5 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Fernand

Allons allons, le mp3 c’est de la préhistoire voyons ! Le format actuel le plus répandu est le FLAC en 16/44.1 ou même en Hi-Res 24/96 ! Moi perso, j’utilise quand je peux le WAV (non compressé). D’accord, ça prend plus de place, mais la qualité est 100%. Peut-on d’ailleurs m’expliquer pourquoi on dit du FLAC qu’il est “lossless” (sans perte) alors que le WAV fait 1411 kbps et que le FLAC fait la moitié (+/- 700 kbps) ? En ce qui concerne les casques sans fil, j’ai un Medion (oui, je sais, une marque premier prix). Si le son est correct, c’est surtout l’autonomie qui est décevante, en plus du fait qu’avec mes lunettes (c’est un casque fermé), il me fait mal à la longue. J’ai toujours hésité à prendre des écouteurs intra-auriculaires à cause du fait qu’ils bougent et tombent tout le temps (maintenant, je n’ai jamais essayé que des bons marché)… Ceux-ci tiennent bien dans l’oreille ? Si oui, à ce prix, je crois que je vais m’en payer une paire, merci Christophe. Concernant les casques, j’ai un faible pour les Sennheiser, mais ils sont chers (ben ouih)…

Fernand

Ah d’accord, merci en tout cas. Et pour ce qui est des écouteurs, ils ne tombent pas tout le temps des oreilles ? Merci

Fernand

oK merci Christophe :-)

5
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire !x
()
x